Le cru 2008 de Jo Malfrait est à déguster à la galerie 21 L’Altkirchois d’adoption ,Jo Malfrait, et ses oeuvres sont connues depuis longtemps des artistes et amateurs d’art, cela fait une trentaine d’années qu’il exerce ses talents.

En cherchant l’unité de ses oeuvres, c’est surtout par les supports qu’on la trouverait : il s’agit pour l’essentiel de composites réalisés à l’aide de la  » technique résine « , ce qui est déjà hors du commun. Mais ce qui compte avant tout pour lui, c’est la démarche.Il ne cherche pas à reproduire l’existant , plutôt à capturer le temps et l’usure du temps sur un capital souvent fortement mis en danger. Cet artiste dit qu’il aime  » bidouiller », et c’est effectivement jubilatoire, tant il sait nous faire partager sa curiosité et sa joie de la créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.